Histoire d’une réédition: Le Projet Phénix

Dans la peau de l’auteur

Histoire d’une réédition

 

Aujourd’hui G.H. David nous parle de la réédition de Liz désormais connu sous le nom « le projet phénix – Tome 1 Liz ». Au travers d’avis de lectrices sur l’ancienne version découvrez les coulisses et les changements effectués.

 


D’après l’avis de Helle (Les Tentatrices) sur l’ancienne version:

Même si on a le mystère le côté suspense à vraiment manqué et je trouve cela vraiment trop dommage.

Ce qui a été retravaillé:

Le projet phénix étant une Dark psychologique ce premier tome est vraiment centré sur la psychologie des personnages, moins sur le suspense qui est davantage l’apanage des romances suspense. Néanmoins, le point de vue d’Alex amène une autre dimension qui devrait introduire un certain équilibre sur ce point.

Avis des lectrices après retravail :

L’avis de Soly’s Book:

De plus, vous rajoutez une intrigue en filigrane et une organisation secrète à laquelle semble appartenir Alex mais pas que, et vous avez ainsi un cocktail des plus réussis qui fait que plus l’on avance dans ce roman, plus on plonge dans les profondeurs voire les bas-fonds de la ville, voire de l’âme humaine. 

Didie – Words of love:

Et que dire ? J’ai retrouvé tous les ingrédients du parfait romantic-suspense : interrogations, rebondissements, intrigue, séduction, passion, noirceur des âmes. GH DAVID a réussi à me propulser dans cette histoire. Il n’est pas facile d’écrire dans ce thème, mais elle s’en sort à merveille. 


D’après l’avis de Jess ( Book & Cie) sur l’ancienne version:

J’avais très hâte de découvrir cette nouvelle histoire, le résumé et la couverture m’avaient pas mal attiré lors de l’annonce de la sortie, mais malheureusement je ressors de ma lecture assez mitigée.

> Changement de résumé

Si l’ancien pitch était plus en accord avec la série dans son ensemble, le nouveau résumé place davantage l’accent sur la personnalité des personnages et donc, leur psychologie.

Je m’attendais à un univers très sombre avec une héroïne assez badass où j’allais retrouver pas mal de suspense et d’actions. Si on retrouve du suspense, pour le reste, je ressors assez déçue. Je pense que j’ai pris ma lecture dans le mauvais sens en m’attendant à autre chose, du coup, je suis passée à côté de l’histoire et de ce que l’auteur nous propose.

> Sur ce point on a aussi retravaillé le résumé pour mieux orienter le lecteur. Un point est important également, Liz est classé en collection Dark plume aux éditions Dreamcatcher. Une catégorie spécialisée en dark romance dans laquelle les héros sont plus torturés.

« Liz, qui parait pleine d’assurance, dissimule de profondes blessures et de sombres secrets. »

Liz est décrite comme une femme forte avec un passé hyper trouble qui l’a forgé. Si on aperçoit parfois ce côté-là de sa personnalité, j’ai plus souvent eu l’impression d’avoir affaire à une jeune femme paumée et peu sûre d’elle.

>Le résumé dès lors qu’il a été remanié, rentre plus en adéquation avec la psychologie du personnage. Liz a été brisée et doit faire face à un, voire plusieurs traumatismes majeurs difficiles à surmonter pour avancer. L’héroïne est malgré tout assez forte voire violente, un aspect qui doit prendre le temps d’éclore et d’être dévoilé, d’où le remaniement du résumé :

« Lorsque les fantômes oubliés ressurgissent, quand l’attirance s’en mêle, s’opèrent de curieuses métamorphoses. Aucun d’eux n’est ce qu’il prétend être. Victimes ou prédateurs, qui sont-ils vraiment et surtout, que cachent-ils ? »

Ce premier tome est celui de la métamorphose. Pour chacun des personnages. L’éclosion ne peut (ne doit) venir que plus tard.

Impossible de percer à jour Liz et Alex, ils m’ont laissé assez perplexe en fait. Et dans un sens, ce n’est pas réellement un défaut, puisqu’au final, ça a eu le mérite de me garder dans une certaine attente les concernant tout en titillant ma curiosité. Mais leur relation ne m’a pas spécialement touchée. En dehors de ça, ce sont des personnages complexes dont la psychologie est assez bien développée.

> Cet aspect-là est important, et j’avoue, j’aime quand vous allez précisément là où je veux vous amener, sans le savoir. Alex est LE mystère de la saga. Il va vous faire tourner en bourrique jusqu’à la fin. Vous pensez peut-être que le personnage principal est Liz ? Pas exactement en fait, Alex est un fil rouge et il est aussi important qu’elle. Vous aurez droit à des révélations choc tout au long des tomes. Mais désolée, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs  il va falloir être patientes !

Alex, quant à lui, m’a assez décontenancée ! Si on a droit à quelques chapitres de son point de vue, j’avoue que ça m’a jeté dans la confusion la plus totale. Si ses sentiments envers Liz ont l’air sincères, pour le reste je ne sais pas que penser de lui. L’auteur garde le mystère tout au long du récit et ne lâche que très peu d’informations.

Sur ce point, j’ai décidé d’entrer davantage dans le personnage. S’il est capable du pire, vous en aurez un aperçu très rapidement. Du coup, on le perce un peu mieux à jour ! Un élément ressort davantage et il est important : Liz n’est pas la seule héroïne de la saga, Alex a tout autant d’importance.

Résultat après retravail :

Soly’s book:

Et premier point qui est génial, c’est que nous allons vite faire connaissance avec Alex car c’est lui le narrateur du deuxième chapitre : on comprend alors que celui-ci est aussi attiré par Liz qu’il juge digne de son intérêt parce qu’elle semble forte, mystérieuse et surtout, nous dit-il, parce qu’elle lui ressemble et cela le perturbe. Or, il ne veut pas être perturbé! Il est celui qui contrôle, celui qui décide, il est « la cause, jamais la conséquence ». C’est visiblement un esprit fort, dangereux et on va en avoir très vite la preuve (je vous laisse découvrir comment) lorsqu’il sort de cette boîte. On est donc loin du prince charmant, je vous préviens, c’est plutôt un lord noir… et pourtant, il m’a fascinée… 

Rêves et imagines:

Celui qui m’a beaucoup surpris est bien Alex. C’est presque à se demander quel est le protagoniste principal… 

Didie – Words of love:

L’histoire d’Alex est bien plus présente ici, dans cette réédition. GH nous offre pour notre plus grand plaisir plusieurs chapitres du point de vue de notre beau ténébreux. Et que dire ?? Entrer dans la tête d’Alex est une chose formidable. Nous en apprenons un peu plus sur son passé. Quelques informations nous sont données sur sa « mission ». Nous sommes marqués par sa part d’ombre, que lui est-il arrivé pour avoir des pensées et des réactions aussi lugubres ?

 


D’après l’avis de N’Gie  (Petites discussions entre amis)

J’ai trouvé certains passages assez décousus, ce qui m’a obligé à faire des pauses pour comprendre où voulait en venir l’auteur. Je pense que cela a enlevé une certaine fluidité au texte et a cassé le rythme de ma lecture.

Je te rassure… moi aussi. (*rire*) La première édition (publiée dans une autre ME) n’a pas pu faire l’objet d’un travail éditorial et d’une correction approfondie. Merci donc à celles qui ont souligné certaines tournures, certains passages que nous avons retravaillés en profondeur, voire, supprimés. Travailler avec une correctrice pro m’a beaucoup apporté en termes de technique, mais aussi sur la rythmique à proprement parler.

La plume à manqué de fluidité pour moi, malgré tout j’ai lu ce livre d’une traite pas de soucis de ce côté-là, les personnages, leurs passés, leurs aventures… devient vite une addiction, il vous faudra la prochaine page encore et encore.

J’ai pas mal discuté avec  N’gie sur ce point, on a donc beaucoup retravaillé le rythme, notamment la longueur des phrases et réorganisé certains passages introspectifs pour moins couper les dialogues et favoriser l’action.

L’avis des lectrices aussi est important sur certains commentaires, certaines d’entre vous ont eu la gentillesse de me répondre !


D’après Céline L (Lectrice).

Concernant le prologue, je n’ai rien à redire. On découvre son enfance, ses blessures et pourquoi elle est devenue comme ça. Très bon résumé.

Chapitre 1 Quelques petits problèmes de ponctuation mais rien de méchant. Par contre, là je donne un exemple

— Alex non plus pour être honnête, mais il est ASSEZ RAREMENT d’humeur sociable et là ça me branchait bien de l’emmerder en l’entraînant dans un club bourré de monde. Le assez rarement n’est pas compatible pour moi. Ça alourdi le texte. Juste :

— Alex non plus pour être honnête. Mais il est rarement d’humeur sociable, et là, ça me branchait bien de l’emmerder, en l’entraînant dans un club bourré de monde.

Nous avons donc décidé d’alléger en enlevant un grand nombre d’adverbes mais aussi en supprimant la quasi-totalité des « adjonctions » à des quantitatifs.


Après tout ce retravail j’ai été très heureuse des premiers retours de chronique sur cette réédition:

 

Rêves et imagine:

Au travers de ce récit, nous découvrons Liz qui se dévoile petit à petit mais garde encore beaucoup de secrets. Néanmoins, celui qui m’a beaucoup surpris est bien Alex. C’est presque à se demander quel est le protagoniste principal… Je dirais que tous deux se partagent la place. Le jeune homme a tout de l’anti-héros : il est violent, dangereux, sombre, jaloux. Pourtant, la plume de l’auteur m’a fait désirer le connaître encore plus et même l’apprécier. Le lien qu’il va développer avec la jeune femme va le changer et cette transformation va beaucoup le surprendre, même l’effrayer. 

Soly’s books:

Comme je l’ai dit, j’ai beaucoup aimé Alex, qui est certes, un homme dangereux et l’on est loin du petit ami idéal mais c’est cette complexité qui fait qu’il fascine Liz et nous fascine tout en même temps. Comme elle, on a souvent envie de l’envoyer promener, voire de lui dire de le quitter (mais peut-on écarter un homme tel que lui?) car il est autoritaire, possessif, jaloux, secret… et en même temps, on sent bien que la passion qu’il éprouve pour la jeune femme est inédite pour lui, est sincère et le rend fragile… donc humain. Mais soyons clairs, plus on avance dans le roman, plus on en apprend sur lui et plus cette dualité s’affirme… si bien qu’on ne sait toujours pas si l’on doit éprouver de la fascination ou de la répulsion. 

 


Vous l’aurez compris, « Le projet phénix » est une saga très interactive où l’avis des lectrices et des partenaires est fondamental. Cela nous permet d’enrichir et améliorer sans cesse l’écriture. En d’autres termes, cette série, c’est la vôtre ! 

Pour acheter « Le projet Phénix – tome 1: Liz » c’est ici:

Le Projet Phénix – Tome 1: LIZ

Pour dialoguer avec G.H. DAVID, voici la page :

https://www.facebook.com/GH.David.LIZ/

Merci !

À Céline, Soly, Didie, Helle, Jess, K Aisling, N’gie. Cette aventure, c’est la vôtre ! <3

G.H. David

 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *